Chargement

Back Office

la notion de back-office correspond à la partie du site internet qui n’est visible que par l’administrateur du site et qui permet de gérer le contenu, les fonctionnalités… Le front-office est, lui, la partie d’un site internet qui est visible par les internautes. Pour imager cela, on peut comparer le front- office à un magasin qui accueille les visiteurs et la partie back-office à l’arrière boutique où sont gérés les stocks, l’administration ect… Source : http://aide.meabilis.fr/glossaire/b/definition-back-office.html

Base de données

Charte graphique

L’expression charte graphique correspond à l’ensemble des éléments qui définissent l’identité visuelle d’une marque, d’une organisation ou d’une entreprise. C’est un document qui rassemble toutes les règles à suivre par les différents intervenants, qui parlent au nom de la structure représentée. La charte graphique est instaurée pour que tous les documents émis restent fidèles aux principes graphiques, ce qui permet de maintenir une cohérence visuelle dans l’ensemble de la communication : logo, typographie, couleurs, slogans, etc. Il s’agit donc d’une sorte de cahier de normes à respecter, afin que la structure représentée soit toujours bien identifiée. Généralement, une charte graphique est établie, en concertation avec le donneur d’ordre, par des designers travaillant au sein d’une agence de conseil en communication. Source: https://www.journaldunet.com/business/dictionnaire-du-marketing/1198149-charte-graphique-definition-traduction-et-synonymes/

CMS

L’acronyme anglais CMS signifie Content Management System, cela désigne une famille d’applications qui ont pour but de créer et mettre à jours facilement un site web dynamique. Le nom de ces logiciels se traduit en français par « Système de Gestion de Contenu« , parfois abrégé SGC par quelques rares francophone. Ces logiciels sont pratiques pour les néophytes en informatique qui souhaitent mettre au point un site web sans connaissance préalable en programmation. Même le HTML n’est pas nécessairement requis, puisque les CMS possèdent la plupart du temps un éditeur WYSIWYG, dans le cas contraire il s’agit alors d’une interface à code (tel que le BBcode). De manière générale, une interface web intuitive permet à l’administrateur de gérer le site web. C’est ainsi que ces systèmes sont souvent utilisé par les organisations qui souhaitent un site web non-statique, dont l’ajout de contenu est facile. Puisque l’ensemble du contenu est directement sur l’espace d’hébergement (et non sur un ordinateur) cela permet de pouvoir accéder au site depuis n’importe quel ordinateur relié à internet. Ces types de sites ont la particularité de pouvoir travaillé le contenu à plusieurs grâce à un système de workflow. De plus, le système de template est séparé ce qui permet de modifier rapidement et facilement l’aspect graphique du site sans toucher au contenu. C’est pour cette raison qu’un nouveau type de travail à vu le jour, les intégrateurs. Ces derniers sont principalement rémunérés pour mettre en place une identité visuelle à un CMS en lui concoctant un template personnalisé. Sont considéré comme des CMS des logiciels tel que Joomla, WordPress, DotClear, Drupal, SPIP, TYPO3, Textpattern, Yacs…

CSS

Le terme CSS est l’acronyme anglais de Cascading Style Sheets qui peut se traduire par « feuilles de style en cascade ». Le CSS est un langage informatique utilisé sur l’internet pour mettre en forme les fichiers HTML ou XML. Ainsi, les feuilles de style, aussi appelé les fichiers CSS, comprennent du code qui permet de gérer le design d’une page en HTML. Bien que l’HTML puisse être mis en forme à l’aide de balises prévus à cet effet, de nos jours il est plus judicieux d’utiliser le CSS et de n’utiliser le XHTML que pour le contenu. L’avantage de l’utilisation d’un fichier CSS pour la mise en forme d’un site réside dans la possibilité de modifier tous les titres du site en une seule fois en modifiants une seule partie du fichier CSS. Sans ce fichier CSS, il serait nécessaire de modifier chaque titre de chaque page du site (difficilement envisageable pour les énormes sites de plusieurs milliers de pages). D’autres points fort sont perceptible. Il est par exemple possible de créer une feuille de style spécifique pour l’impression des documents, ce qui permet de retirer tous les effets de style et toutes les parties inutile lors de l’impression. De même, une feuille de style peut être utilisée pour les utilisateurs d’un téléphone portable, ce qui permet de mieux gérer la mise en forme particulièrement pour les petits écrans de ces appareils

Custom Post Type

Par défaut WordPress possède 2 types de publication visibles : les Articles (Posts) et les Pages. Les premiers sont le coeur du blog, sont affichés en liste et catégorisables. On retrouve donc à un moment donné une page blog (ou accueil) qui affiche la liste des derniers articles du blog. Imaginons maintenant que vous souhaitez publier vos créations, comme un Portfolio,  ou encore que vous voulez afficher vos Produits si vous êtes vendeur, ou encore vos Plats si vous êtes cuistot.  Ces publications n’ont ni leur place dans Pages, ni dans Articles. WordPress vous offre donc la possibilité de créer un nouveau type de publication que vous nommerez comme vous le souhaitez. L’édition de ces nouveaux types de contenus sera possible dans le back office (administration du site) Source : http://www.geekpress.fr/le-dictionnaire-du-vocabulaire-wordpress-pour-les-debutants/

Gzip (compression)

HTML

L’HTML est un langage informatique utilisé sur l’internet. Ce langage est utilisé pour créer des pages web. L’acronyme signifie HyperText Markup Language, ce qui signifie en français « langage de balisage d’hypertexte« . Cette signification porte bien son nom puisqu’effectivement ce langage permet de réaliser de l’hypertexte à base d’une structure de balisage. Ce n’est pas à proprement parlé un langage de programmation, mais plutôt un langage qui permet de mettre en forme du contenu. Les balises permettent de mettre en forme le texte et de placer des éléments interactif, tel des liens, des images ou bien encore des animations. Ces éléments ne sont pas dans le code source d’une page codé en HTML mais « à coté » et la page en HTML ne fait que reprendre ces éléments. Pour visualiser une page en HTML il est nécessaire d’utiliser un navigateur web. La plupart du temps d’autres langages informatique sont associé à une page codé en HTML. Par exemple le CSS, qui permet de mettre en forme le contenu d’une page codé en HTML. Il y a également des langage informatique qui dépendent entièrement du HTML, tel le Javascript. Source : http://glossaire.infowebmaster.fr/html/

JS (JavaScript)

Javascript Le JavaScript est un langage informatique utilisé sur les pages web. Ce langage à la particularité de s’activer sur le poste client, en d’autres mots c’est votre ordinateur qui va recevoir le code et qui devra l’exécuter. C’est en opposition à d’autres langages qui sont activé côté serveur. L’exécution du code est effectué par votre navigateur internet tel que Firefox ou Internet Explorer. L’une des choses primordiale à savoir est de bien se rendre compte que le JavaScript n’a aucun rapport avec le Java qui est un autre langage informatique. La particularité du JavaScript consiste à créer des petits scripts sur une page HTML dans le but d’ajouter une petite animation ou un effet particulier sur la page. Cela permet en général d’améliorer l’ergonomie ou l’interface utilisateur, mais certains scripts sont peu utile et servent surtout à ajouter un effet esthétique à la page. L’intérêt du JavaScript est d’exécuté un code sans avoir à recharger une nouvelle fois la page. La technique AJAX (Asynchronous Javascript And XML) utilise grandement le JavaScript dans le but d’interagir sur la page de manière dynamique.

Minification

En programmation, minifier signifie réduire la taille du code. C’est un processus très utilisé en programmation web pour réduire la taille d’un programme à télécharger depuis un serveur et ainsi réduire l’encombrement du réseau. Cela peut aussi être considéré comme une forme d’offuscation du code. Pour cela on supprime tous les commentaires et les espaces qui ne gêneront pas le bon fonctionnement de l’application. On remplace aussi le nom des variables interne à l’application pour les réduire à un seul ou deux caractères. Il est aussi possible d’utiliser certaines écritures compactes propres aux langages (couleur en hexadécimal, raccourcis…) Ce processus est très utilisé en programmation web pour le CSS comme pour le JavaScript

Laurent LE NY Le Nid du Web